PROFESSEURS DOCUMENTALISTES & CDI

Escape game en classe de 6ème au CDI

Contexte
En début d’année, quatre séances de découverte du CDI sont organisées, par demi- groupe ou classe entière selon les effectifs.
Sont abordés classiquement pendant les trois premières séances : droits et devoirs au CDI, les différents espaces, classement des fictions et documentaires, esidoc et ses usages.
La quatrième séance posait des problèmes de conception : envisagée à la fois pour remobiliser les savoirs travaillés et évaluer les élèves, elle a pris plusieurs formes (par exemple, la réalisation d’un dossier documentaire à partir des besoins en Français- SVT- Histoire…) mais elle s’avérait peu satisfaisante, tant pour les élèves que pour le professeur, du fait de son caractère scolaire.
La découverte des Escapes games via les réseaux sociaux a fait émerger l’idée d’utiliser ce principe pour cette quatrième séance. Seraient ainsi évalués à la fois leur comportement au CDI (ne pas courir, ne pas crier, ne pas se disputer un livre ou du matériel…même dans une situation de jeu), leur capacité à s’orienter dans les différents espaces, à trouver des documents à partir des cotes, d’utiliser esidoc afin de trouver un document…le tout de manière ludique.

Mise en œuvre
Différentes épreuves ont été envisagées, mais ont été retenues les activités suivantes pour leur facilité de mise en œuvre, leur côté ludique, et la variété des espaces :

  • Retrouver la côte et l’emplacement d’un livre à partir de son titre en utilisant esidoc
  • Remplir une grille de mots croisés reprenant le vocabulaire des séances « Découverte du CDI »
  • Remplir une grille de sudoku afin de déterminer une date pour un magazine rangé aux archives
  • Retrouver un livre documentaire à partir de la photocopie de son sommaire
  • Retrouver un conte à partir de la lecture d’un extrait choisi par le professeur
  • Repérer un roman dans l’espace nouveauté
    Toutes les épreuves ne suivent pas nécessairement le même ordre afin que les groupes ne fonctionnent pas par mimétisme.
    Il a été décidé de scinder les élèves (par demi classe) en 3 groupes. Deux parcours parallèles ont été créés afin de pouvoir enchaîner deux séances au sein d’une même classe, soit 6 parcours en tout. Par ailleurs, ces parcours ont parfois été simplifiés pour les classes les plus en difficultés, comprenant des non-lecteurs…
    Les élèves sont ainsi mis en concurrence pour créer une émulation, mais la fin de l’escape game est conçue pour que les groupes aient besoin de réunir leurs efforts et découvertes afin de renforcer l’esprit de groupe.
    Un professeur de Physique-chimie a été volontaire pour jouer le rôle du savant fou dans une vidéo afin de créer une atmosphère particulière au jeu. La vidéo défilait, et, approximativement 15, 10 puis 5 mn avant la fin de l’épreuve, le professeur apparaissait, donnant lieu à quelques réactions amusantes (« il arrive, il arriiiiiiive ! »).

JPEG - 50.2 ko

Déroulement
Avant d’entrer au CDI, les élèves doivent composer trois groupes : la consigne leur impose de mélanger les élèves de différents niveaux. Trois tables les attendent sur lesquelles reposent un panneau indiquant leur groupe, deux crayons et une gomme, et quatre jetons « aide ». Ils devront remettre l’un de ces jetons à chaque fois qu’ils demanderont une explication à l’un des adultes présents.
Après un rappel des notions clés vues lors des séances précédentes, la vidéo est lancée. Après visionnage de la vidéo, l’indice 1 est distribué. Les élèves ont 40 mn pour venir à bout des épreuves…Les documents trouvés et le matériel utilisé (enveloppe, indices…) doivent être déposés sur chaque table pour faciliter le rangement et la mise en place des séances à destination des autres classes.
Une fois l’épreuve terminée, les élèves félicités, un point est fait sur la fin des séances d’initiation au CDI…On insiste sur le fait de garder le secret sur le contenu de cette séance pour les autres élèves de 6ème, une partie du plaisir venant aussi de l’effet de surprise.

JPEG - 52.1 ko

Bilan
Dans l’ensemble, ces séances ont été un succès. Si le plaisir des élèves pendant la séance était visible, plusieurs classes nous ont sollicités pour refaire cette séance à un autre moment de l’année (un professeur ont accepté leur demande avant une période de vacances).
En tant que professeur documentaliste, cela a mis à jour la difficulté qu’ont les élèves à mettre en pratique certains savoir-faire hors contexte suffisamment scolaire. Par exemple, s’ils ont su sans difficulté affirmer lors du début de séance qu’Esidoc était l’outil à utiliser lorsqu’on recherchait un livre par titre, quasiment aucun ne s’est dirigé vers les ordinateurs lorsqu’ils ont eu en main le premier indice avec un titre de livre…Néanmoins, en cours de séance, les élèves ont appris de cet oubli inaugural, et se sont rapidement dirigés vers les ordinateurs pour utiliser esidoc lors d’autres recherches. Cela met à jour les besoins en remédiation de certains groupes, tout en offrant une parenthèse ludique qui remobilise les savoirs appris en début d’année.

Aurélie Prillieux, Collège Schoelcher, Kourou
Avril 2019

Eduscol

EDITO

L’édito complet ICI

Bien cordialement
Thierry VINCENT
IA-IPR EVS de l’académie de Guyane


©2021 Académie de la Guyane - Tous droits réservés | Mentions légales