PROFESSEURS DOCUMENTALISTES & CDI

Atelier d’écriture autour de Batouala de René Maran avec Emmelyne Octavie

Dans le cadre du centenaire de l’obtention du Prix Goncourt accordé à René Maran pour son roman Batouala, les élèves de terminale spécialité « Humanités, Littérature, Philosophie » du lycée Félix Eboué ont participé à un atelier d’écriture avec l’auteure Emmelyne Octavie.
JPEG - 31 ko
Les élèves avaient étudié Batoula en 1ère dans le parcours de leur spécialité « les représentations du monde » et cette année encore, en classe de terminale, la thématique « Histoire et violence » permettait de revenir sur ce texte dénonçant les dérives de la colonisation. C’est donc à partir d’une citation extraite du roman que les élèves se sont lancés dans un premier jet d’écriture : « Les chants et les danses ne durent pas toujours. Après la saison sèche, la saison des pluies. L’homme ne vit qu’un instant. » Encouragés et aidés par l’auteure, les élèves ont d’abord écrit une strophe en reprenant, telle une anaphore, le vers de René Maran, « l’homme ne vit qu’un instant ». Après une lecture chorale de leurs productions, les apprentis poètes se sont remis au travail avec plus d’ardeur encore. Un beau moment d’écoute, d’écriture et de partage grâce à Emmelyne Octavie qui a su faire ressentir aux élèves la musicalité et le pouvoir évocateur de ce premier roman de la littérature africaine.
Un grand merci également à Valérie Grégoire du labo des histoires pour avoir organisé cette rencontre.

Célima et Naïly ont accepté de partager leurs poèmes :

Documents à consulter

Eduscol

EDITO

L’édito complet ICI

Bien cordialement
Thierry VINCENT
IA-IPR EVS de l’académie de Guyane


©2022 Académie de la Guyane - Tous droits réservés | Mentions légales