PROFESSEURS DOCUMENTALISTES & CDI

Un espace partagé en réseau local pour le CDI virtuel

Dans le cadre de la thématique des TraAM en documentation pour l’année 2018-2019 “Le professeur documentaliste créateur de ressources, de parcours et d’espaces d’apprentissage info-doc au sein du CDI virtuel” nous avons décliné, en Guyane, le concept de pirogue des ressources.

L’objectif était de trouver une solution technique qui favorise l’accès aux ressources numériques au sein du CDI tout en s’affranchissant d’un certain nombre de contraintes. Cette solution devait notamment :

  • Permettre de s’affranchir de la connexion au web ;
  • Permettre de stocker plusieurs To de documents ;
  • Permettre de s’affranchir des contraintes du réseau établissement ;
  • Permettre l’accès à des documents aux formats variés (doc, pdf, mp3, mp4, etc.) ;
  • Permettre l’organisation des ressources sous forme d’arborescence ;
  • Permettre l’accès aux ressources en recherche multi-critères ;
  • Permettre l’accès hors ligne à des sites web
  • Permettre l’accès aux ressources depuis n’importe quelle équipement mobile

Nous avons prospecté pour trouver différents dispositifs pouvant répondre à ces attentes jusqu’à en retenir deux :
La Pirate Box de David Darts ;
Le Koombook de l’association Bibliothèque sans frontière ;

 La Pirate Box

Une PirateBox est un dispositif électronique souvent composé d’un routeur et d’un dispositif de stockage d’information, créant un réseau sans fil qui permet aux utilisateurs qui y sont connectés d’échanger des fichiers anonymement et de manière locale. Par définition, ce dispositif qui est souvent portable, est déconnecté d’Internet.
Les PirateBox sont à l’origine destinées à échanger librement des données libres du domaine public ou sous licence libre. Les logiciels utilisés pour la mise en place d’une PirateBox sont majoritairement open source, voire libres.

PNG - 9.3 ko

La première Pirate Box a été imaginée et conçue sous licence Art Libre en 2011 à partir d’un routeur TP-link MR3020 par David Darts. Ce dernier est professeur à l’université de New York et milite pour un web anonyme et libre reprenant les bases des prémices d’Internet, le libre échange d’information et de données. Beaucoup de box ont été créée à travers le monde sur ce modèle : MoodleBox, ShareBox, LibraryBox, Bibliobox, etc. Avec, à chaque fois, des modifications en fonction du contexte d’utilisation, grâce au fait que le code source soit libre.

Nous avons expérimenté la Bibliobox en nous référant au tutoriel conçu par Christophe Rhein fin 2015. Malheureusement, le logiciel de David Darts et le tutoriel de Christophe Rhein ont été conçus pour la 1ère version du routeur TP-link MR3020. Le dispositif fonctionnait toujours avec la version 2 mais la version 3 commercialisé depuis le début de l’année 2019 n’est plus vraiment compatible. Le nouveau firmware est disponible sur OpenWRT mais la procédure pour l’installer avec Pulpstone est particulièrement complexe, tant et si bien que nous n’avons pas encore trouvé le moyen de la mettre en œuvre.

 Le KoomBook

Comme la Bibliobox, le KoomBook de Bibliothèques Sans Frontières est une bibliothèque numérique nouvelle génération, ultraportative, autonome, et qui fonctionne sans connexion internet, mais en plus de cela, elle permet de faire fonctionner des applications en réseau. On peut par exemple créer un blog de type wordpress hors ligne et faire fonctionner des applications.

PNG - 77.9 ko

Ce tutoriel permet de fabriquer un KoomBook sois-même. La solution embarquée pour la gestion des contenus, qui repose sur le logiciel libre IdeasCube, est simple, ergonomique et agréable. Une démo du serveur de fichier est consultable sur le site de BSF.

PNG - 14.7 ko

Outre l’environnement IdeasCube, il existe également la solution AnsibleCube qui permet de déployer un éventail de services applicatifs, entre autres, une application d’écriture collaborative, une interface pour créer des blogs, les ebooks libres du projet Gutemberg, Wikipedia, une application de gestion de fichier, etc.

L’interface est ouverte et codée en python, ce qui implique qu’il est envisageable de la faire évoluer pour la personnaliser ou y ajouter des contenus. Envisageable bien sûr pour qui sait coder en python.

Les deux solutions envisagées imposent des contraintes techniques importantes. Nous sommes actuellement en train d’évaluer l’opportunité de nous lancer dans la fabrication d’un KoomBook. En effet, quitte à affronter des difficultés techniques, cette solution associée à l’environnement IdeasCube offrira beaucoup plus de versatilité.

 Conclusion

Vous l’aurez compris en parcourant cet article, le sujet est assez technique et sa concrétisation n’a, de ce fait, pas pu aboutir pour le moment. L’objectif de ce retour d’expérience était de partager l’état d’avancement du projet à l’instant T et de permettre à ceux qui s’engagent sur la même voie d’éviter les écueils ici consignés.
Nous aurions aimé publier un mode opératoire didactique et un retour d’expérience sur le déploiement d’une telle solution dans un CDI mais ce sera pour plus tard. Toutefois, le projet est toujours d’actualité et la recherche suit son cours. A suivre donc...

Mots-clés : bibliobox / TraAM / ressources numériques / ressources déconnectées

Guillaume Allemann, Collège A Contout, Cayenne
Mai 2019

Les évènements à venir

Bonne fin d’année scolaire
et
BONNES VACANCES !!!

Flux RSS du SITE DOCS

EDITO

Dans la continuité de la mise en œuvre de la circulaire 2017-051 du 28-03-2017 relative aux missions des professeurs documentalistes, nous porterons notre attention sur le projet info-documentaire dans lequel l’éducation aux médias et à l’information, le développement des compétences de lecture sont particulièrement à privilégier. De même, au sein du TraAM, le professeur documentaliste reste créateur de ressources, de parcours et d’espaces d’apprentissages info-documentaires au sein du CDI virtuel.

L’édito complet ICI

Bien cordialement
Thierry VINCENT
IA-IPR EVS de l’académie de Guyane

La DANE recrute un chargé de mission à demi- service pour l'accompagnement des établissements scolaires et la coordination de la formation au numérique. - A la une / Slider
La présente feuille de route fixe les objectifs stratégiques et opérationnels pour le développement du numérique dans l'académie de la Guyane pour l'année 2019-2020 ; elle décrit également l
Ce 2ème numéro de la Lettre d'Information Académique du Numérique Éducatif (LIANE) revient sur plusieurs actions réalisées au cours de cette année et présente quelques échéances de l'anné
Une nouvelle Lettre Edu Num thématique consacrée au corps et à ses métamorphoses à l'ère numérique vient de paraître. Cette lettre recense des ressources théoriques et pratiques, tout partic
La Délégation Académique au Numérique Éducatif et Le réseau CANOPE de Guyane organisent la 3ème édition du salon GUYANUM, qui se tiendra en octobre 2019. En cliquant sur ce lien, vous pourre
La 3ème édition du salon Guyanum aura lieu en octobre 2019 La Délégation Académique au Numérique Éducatif et Le réseau CANOPE de Guyane organisent la 3ème édition du salon GUYANUM, qui se
À l'occasion de la quatrième édition de la Semaine des langues vivantes qui a pour vocation de mettre en lumière les langues et la diversité linguistique dans les écoles et les établissements
18 réponses explication_4 Le 7 juin 2019 au collège La Canopée explication_1 Sélectionner le nom de votre établissement à l'aide du menu déroulant : Nom de l'établissement CLG Léodate VOL
Ce module de formation a été mis en oeuvre dans le cadre du Plan Académique de Formation. Il a pour objectif d'apporter aux stagiaires une vision globale et structurée permettant de se repérer d

©2019 Académie de la Guyane - Tous droits réservés | Mentions légales